© 2019 Tulipe Mobile

association 1901 pour le développement et le partage de projets artistiques

photographie / arts visuels / fabrique des images / in situ / hors lieux

Intervention au Collège « Les Embruns » Agon-Coutainville dans le cadre du dispositif « projet culture dans les collège du Conseil Départemental de la Manche - 2017

Show More

Direction des Ateliers:

Hervé Dez et Pablo Fernandez

 

Partenaire

Collège « Les Embruns » d’Agon-Coutainville (Conseil Départemental de la Manche)

3 classes de 3ième (64 élèves)

 

Médiations

 

Visite de l’exposition à la Galerie du petit office à Agon-Coutainville

19, 21, 22.09.2017

Chaque classe est venue séparément visiter l’exposition « Qu’on est loin des Amériques » accompagnée de 2 membres de l’équipe pédagogique. Après une visite sans explications, les élèves sont amenés à poser des questions aux auteurs sur ce qu’ils ont vu. Les auteurs répondent aux questions et posent des questions aux élèves pour préciser leurs perceptions et leur compréhensions de ce qu’ils ont vu. Une deuxième visite de l’exposition permet d’affiner les questions. Les échanges permettent à la fois d’aborder les questions liées à la photographie, à l’art, sa pratique, sa mise en oeuvre, les possibilités de sens et de compréhension d’une environnement (celui des élèves) les questions de paysage ordinaire (vernaculaire), les différents espaces qui le compose (espace d’habitation, de loisir, de production) et leur possibles hybridations. La participation des élèves est grande, l’interêt et la compréhension des enjeux sont présent. A la fin de la visite, les auteurs demandent aux élèves de photographier avec leur téléphone une photographie de l’exposition et de faire un haïku à partir de cette photographie (sous la supervision du professeur de Français) pour la prochaine session de novembre.

 

Les murs et la dalle

Font le fruit du chantier

avec cette gaine

 

Présentation des métiers du photographe

20.11.2017

Les 3 classes sont présentes ensembles.

Les élèves ont préparer des questions sur les différents aspects du métier. Ce sont aussi des questions personnelles sur les auteurs qui permettent d’aborder les pratiques différentes des auteurs, leur parcours professionnel et artistique.

 

Projection des photographies sur les formations professionnelles des auteurs

20.11.2017

Les 3 classes sont présentes ensembles.

Les élèves réagissent par des rires à la musique qui accompagne le diaporama (Travelling light de Kristne Tjøgersen). A la la fin de la projection ils expliquent que les bruits amusants étaient des bruits industriels. Pas d’échanges sur ces photographies.

 

Atelier de pratique artistique (photographie documentaire)

20 et 24.11.2017

 

Séance 1

Après avoir re-situé le cadre de l’atelier, photographier les 3 espaces (habitation, loisir, production) d’Agon-Coutainville, les élèves doivent faire un exercice pratique pour nettoyer le regard : il s’agit de faire dans le collège, une série de photographies dans lesquelles prédominent tour à tour des formes géométriques simples : le rond, le carré, le triangle. Les élèves sont répartis par groupes par l’équipe pédagogique. Les intervenants-auteurs circulent dans l’établissement pour donner des conseils, les élèves montrent leurs premières photographies au fur et à mesure.

Dans un deuxième temps les élèves sont répartis par classe avec un professeur et un auteur, et avec la professeure d’Arts Plastiques pour la 3ième classe. Ils téleversent leurs photographies sur le serveur du collège, les classent, les renomment. Dans chaque classe, les photographies sont projetées, les auteurs et les professeurs expliquent en prenant des exemple, ce qu’il faut améliorer dans la pratique, ou à l’inverse, comment et pourquoi les images sont « réussit », en fonction des consignes et de critères esthétiques que cela suppose. Chaque classe fait une sélection des photographies qu’elle souhaite montrer aux autres, de manière démocratique. En début d’après-midi, les élèves sont de nouveau réunit pour visionner l’ensemble des choix.

 

Séance 2

Les élèves sont répartis en 2 groupes par l’équipe pédagogique. Chaque groupe est encadré par 2 professeurs et un intervenant-auteur. Chaque groupe part du collège pour un parcours en boucle, préparé par les professeurs, qui permet de traverser les 3 espaces (habitation, loisir, production). Les deux groupes partent dans les sens opposés.

Les élèves sont libres de photographier. Les « encadrants » les aident, pour des questions techniques et pour aussi leur rappeler le cadre (les 3 espaces). Dans l’ensemble, les élèves font le lien avec l’exercice de la première séance., et photographient avec à l’esprit de regarder les formes qui composent leur cadrage. D’autres, restent trop dans l’exercice. A la fin du parcours, la plupart sont déconcentrés et oublient de regarder, marchent en pensant avec leur estomac, la cantine approche. Quelque uns continuent à exercer leur regards sur leur environnement et à photographier. Après le repas, les élèves se repartissent de nouveau par classe pour  choisir, téleverser sur le serveur du collège, classer, renommer les photographies. Les professeurs et les auteurs-intervenants les aident pour le choix. Un grand nombre de photographies ont été réalisées. Il s’agit surtout de dégager avec eux ce qui fait leur regard sur leur environnement. Le temps manque pour la sélection des photographies que les classes souhaitent montrer aux autres. Ce choix rapide permet quand même de faire une projection commune qui montre des photographies réussit sur le plan technique et qui mettent en valeur les regards singuliers dans une série collective.

Les élèves applaudissent la projection.