NOS ARCADIES - ATELIERS EN LIGNE 4 et 5

résidence-jumelage de la DRAC-Normandie au lycée agricole de Coutances

Atelier 4 - la mise au point

La mise au point et la profondeur de champ

La mise au point est le troisième grand facteur dont dépend la transformation du monde en photographie.

Avec la mise au point, l’appareil construit une hiérarchie dans l’espace crée par le cadre.

A part pour certains appareils particuliers, le plan de netteté, c’est à dire la zone nette,  est parallèle à l’appareil photo. 

Le plan de netteté met en évidence une partie de l’image et permet d’isoler le sujet parmi tous les éléments d’une photographie.

Réalisez une scène miniature

Sur une table, un établi, une planche sur des tréteaux, construisez une petite scène de la vie quotidienne à la ferme en utilisant ce que vous avez sous la main : carton, jouets (playmobil?, tracteur? animaux en plastique?, etc.), terre, paille, etc.

Faites un cadrage horizontal (format paysage)

Faites bien attention à votre cadrage : ce que vous voyez sur les bords du cadre, ce que vous voyez dans le fond (l’arrière-plan), ce que vous voyez devant (1er plan).

Regardez les formes et les lignes créées à l’intérieur du cadre par les différents objets que vous avez mis en scène.

Posez-vous les questions avant et après avoir fait la photographie :

Est-ce que c’est harmonieux ?

Est-ce que les proportions entres les différents objets sont bonnes?

Qu’est-ce qui doit être flou? Qu’est-ce qui doit être net?

Qu’est-ce que l’on doit voir sur la photographie?

Qu’est-ce que l’on ne doit pas voir?

Faites la mise au point sur différents objets pour voir les différences.

Sur un smartphone on peut faire la mise au point en touchant sur l’écran la zone que l’on souhaite nette.

Faites plusieurs photographies pour les comparer et choisir la meilleure selon vous. 

 

envoyez la photographie à contact@tulipe-mobile.org

Pour comprendre la mise au point et la profondeur de champ regardez cette vidéo

Vocabulaire à retenir

mise au point

plan de netteté

profondeur de champ

ouverture / diaphragme

Atelier 5

L'instant

Dans une photographie le temps est transformé. Une photographie est fixe alors que le monde évolue en permanence. Comme la planéité, le cadrage et la mise au point, l’interruption du temps par la photographie crée un sens nouveau, un sens photographique.

2 facteurs influent sur le temps d’une photographie : la durée d’exposition et le caractère statique de l’image photographique.

Réalisez des autoportraits (selfies) en vertical.

Faites bien attention à l’arrière-plan : choisissez plutôt un arrière-plan neutre et uniforme.

Par exemple le bazar d’une chambre, de la cuisine, d’un jardin n’est pas approprié. Pourquoi? Souvenez-vous des formes géométriques et des juxtapositions. lorsque le fond n’est pas « neutre » on peut vite se retrouver avec des formes ou des objets bizarres qui « sortent » de la tête à cause de la fameuse juxtaposition. Par exemple dans un jardin, on peut se retrouver avec un buisson au-dessus de la tête qui forme un chapeau bizarre ou une coupe à la Jackson 5.

Une fois que vous avez trouvé le bon endroit « le bon cadrage », tenez votre smartphone à bout de bras pour ne pas être trop près de l’objectif.

Prenez une photographie en disant craaack! (en insistant sur le aaa en prenant la photo)

Prenez une photographie en disant flouuuuu! (en insistant sur le ouuuu en prenant la photo)

Prenez un 3ième portrait comme vous voulez.

Vous allez constater que l’instant photographique n’a rien à voir avec la réalité.

 

envoyez vos photographies à contact@tulipe-mobile.org

Pour comprendre comment la photographie transforme le temps regardez cette vidéo

Vocabulaire à retenir

durée d'exposition / temps de pose

association 1901 pour le développement et le partage de projets artistiques

photographie / arts visuels / fabrique des images / in situ / hors lieux

© 2019 Tulipe Mobile