50°32’07.1”N 14°48’01.9”E / Mélissa Mérinos


Conciergerie du château- Regnéville-sur-Mer / les photomobiles #05

4 route des Fours-à-Chaux

17.09 > 02.10.2022

Longue route à travers la forêt.

Les hauts arbres donnent un sentiment de vertige, de regard surplombant.

Arrivée à ZZC Belá – Jezová.

L’exposition 50°32’07.1’’N 14°48’01.9’’E présente le travail de trois mois de résidence à Prague en partenariat avec le centre d’art MeetFactory, l’association franco-tchèque Bubahof et l’ESAM, École Supérieure d’Arts et Médias Caen/Cherbourg. Elle a pu être présentée à l’Institut Français de Prague à l’issue de la résidence à l’automne 2019.

À travers mes rencontres et recherches lors de mon séjour, j’ai été frappée par l’importance et l’attachement des Tchèques à la forêt. Relation intime et personnelle comme celle que l’on peut avoir avec une mère, protectrice et nourricière : on s’y réfugiait pendant la période communiste, on rejoint aujourd’hui les cottages pour fuir le rythme capitaliste des villes, on s’intéresse à la communication entre les êtres qui la composent, on la défend hardiment face à son exploitation intensive et sa destruction massive. L’esprit de la forêt est visible partout en République Tchèque.

Caractère ambivalent, la forêt peut être également un lieu troublant et menaçant lorsqu’on ne connait pas ses codes ; une métaphore de toutes nos peurs profondes. Les coordonnées 50°32’07.1’’N 14°48’01.9’’E amènent à un lieu en pleine forêt à 80km au nord de Prague dans la région de Bohème où les hauts arbres deviennent par analogie les barreaux naturels d’un Centre de Rétention Administrative (C.R.A.). Situé sur un ancien terrain militaire de l’occupation soviétique, Belá-Jezová est aujourd’hui un lieu d’enfermement sur décision administrative - et non judiciaire - des personnes et familles en vue de leur expulsion vers le pays d’origine.

Loin des regards, la forêt cache, isole et symbolise une nouvelle frontière physique et mentale au sein des frontières géopolitiques.

https://melissamerinos.com