Nous vivons à la limite des mondes

exposition, restitution de l’atelier « on expose! »15.12. 2020 > 16.01.2021


Parcours Regards de la Région Normandie organisé par le Ceméa

Les transitions de l’Ex-Yougoslavie (2001 à 2010)

Hervé Dez & Pablo Fernandez

Photographier une zone géographique en transition c’est suivre la mutation lente d’une société. Qu’est-ce qui s’ajoute? Qu’est-ce qui se retire? Qu’est-ce qui attend ?

Dans cette Ex-Yougoslavie où la mémoire collective se fragmente, les traces des hommes jouent un rôle perturbateur entre l’intime et le commun, le passé et le présent et marquent ces passages d’un état à l’autre. En parcourant les fragments de ce pays qui n’existe plus, ce n’est pas seulement le climat des défaites et des transitions amères qui imprègnent les photographies. C’est aussi la notion palpable des limites et des strates qui parcourent le territoire. Elles sont là, insidieuses où réconfortantes, souvent invisibles mais présentent dans les mots et dans les têtes.

Hervé Dez et Pablo Fernandez ont photographié les pays issus de la Fédération des Républiques Socialistes de la Yougoslavie entre 1996 et 2012.

« Nous vivons à la limite des mondes, à la frontière des peuples, exposés à toutes les attaques, toujours coupables. Les vagues de l’histoire se brisent sur nous, comme sur un rocher » ainsi s’exprime Hassan, un personnage du « Derviche et la mort » de Meša Selimovic

association 1901 pour le développement et le partage de projets artistiques

photographie / arts visuels / fabrique des images / in situ / hors lieux

© 2019 Tulipe Mobile