Rechercher
  • Hervé Dez

ON EXPOSE !

Mis à jour : il y a 6 jours

Parcours Regards 2020-2021

Des parcours de spectateurs destinés aux lycéens, apprentis et stagiaires de la formation professionnelle. Un parcours « Regards » repose sur : Un temps de programmation dans les murs : l’accueil d’une forme artistique au sein de l’établissement,  La fréquentation par les jeunes d’une forme artistique dans un lieu culturel, des temps de sensibilisation, de médiation et de retour sur expérience.


On expose! / La mise en espace des photographies / Tulipe Mobile


Présentation du parcours :

Enjeux

  • Questionner les rapports au réel par le moyen d’une création d’approche documentaire.

  • Identifier les rapports possibles entre images dans une exposition.

  • Identifier la construction d’un propos dans une suite d’images.

  • Construire un propos dans une suite d’image en vue d’une exposition.

  • Adapter sa réalisation à l’espace dédié à cette exposition.


Ateliers de rencontre dans l’établissement

Le premier temps est destiné à identifier les codes et les usages des images, leurs constructions, leurs langages par l’intermédiaire de projections commentées par les élèves. L’atelier suivant permet aux élèves, réunis en petits groupes, de construire et d’adapter une suite d’images photographiques en vue de leur mise en espace pour une exposition. Le troisième atelier consiste à réaliser l’accrochage de l’exposition tout en étant un moment de partage et de médiations des oeuvres. Les élèves pourront prolonger ce moment en travaillant avec leur enseignant à un texte de présentation de l’exposition et réaliser un vernissage pour les autres élèves de l’établissement.

Exposition dans l’établissement


Nous vivons à la limite des mondes

Les transitions de l’Ex-Yougoslavie (2001 à 2010)

Photographier une zone géographique en transition c’est suivre la mutation lente d’une société. Qu’est-ce qui s’ajoute? Qu’est-ce qui se retire? Qu’est-ce qui attend ?

Dans cette vieille Europe, cette Ex-Yougoslavie où la mémoire collective se fragmente, les traces des hommes jouent un rôle perturbateur entre l’intime et le commun, le passé et le présent et marquent ces passages d’un état à l’autre.

« Nous vivons à la limite des mondes, à la frontière des peuples, exposés à toutes les attaques, toujours coupables. Les vagues de lhistoire se brisent sur nous, comme sur un rocher » ainsi s’exprime Hassan, un personnage du « Derviche et la mort » de Meša Selimović.


50 photographies couleurs et N&B, format 40x50cm, 40x40cm, 24x46cm.


programme_regards_2020-2021
.pdf
Download PDF • 9.11MB

50 vues

association 1901 pour le développement et le partage de projets artistiques

photographie / arts visuels / fabrique des images / in situ / hors lieux

© 2019 Tulipe Mobile