top of page

Lointain intime

Dernière mise à jour : 17 juin

du 26 mars au 23 juin 2024

Théâtre du passage, 4 passage Maximilien-de-Meuron, Neuchâtel, Suisse.

Lointain intime est le titre d’un corpus de différentes séries de photographies faites en Espagne, le pays d’origine de Pablo Fernandez. Une démarche initiée dans le milieu des années 1980 et poursuivie jusqu’à aujourd’hui. 

Lointain intime, c’est reconnaître plutôt qu’identifier. Une ambiance, un climat, une proximité. Regarder des routes, des paysages traversés, habités durant les vacances de l’enfance. C’est découvrir des rites, des croyances inconnues et dans une même perception y retrouver des gestes, des regards, des attitudes familières. C’est parfois le son des fanfares qui défilent, son archaïque, joyeux et tragique, secoué par les explosions des pétards.

Cette exposition est un prélude de ce travail. La plupart de ces photographies n’ont jamais été montrées, n’existant en fait que dans les archives. Une sorte d’inédit intime ?



Commentaires


bottom of page