PHOTOMOBILES #04 / MEMOIRES SENSIBLES / MELANIE DORNIER

13.11 > 28.11.2021 Galerie Hautaise / Hauteville-sur-Mer, 10 Avenue de l’Aumesle

Vernissage le 13.11.2021 à 18h30

Ouvert au public du jeudi au samedi de 14h à 18h, Le dimanche de 10h à 17h


« Mémoires sensibles » est le fruit d’une résidence artistique Culture Santé (DRAC et ARS Normandie) produite par le Centre Régional d’Art Contemporain, les 2 Angles et cinq EHPAD du Groupement Hospitalier de Territoire des Collines Normandes (Flers) en 2020-2021. Le projet a permis à la photographe-auteure de nourrir son questionnement sur l’identité de territoire.


Dans l’intimité des chambres, la question de « comment s’était avant » a été posée. 42 résidents volontaires ont ouvert leur porte et pris le temps d’échanger. Ce fut de belles rencontres, pleines de partages et d’émotions qui ont permis ce collectage visuel et textuel. La photographie s’est faite naturellement au fil des mots et dans la déambulation des lieux.

A l’issu du projet, un objet édité a été réalisé par l’artiste et la graphiste Julie Gallet en mélangeant textes et photographies.


L'auteure

Mélanie Dornier puise son inspiration photographique dans la rencontre et le dialogue avec l’autre à partir desquels elle s’attache à créer un univers onirique et sensible. Les notions d’identité et de traces sont explorées au cours d’une narration visuelle emprunte de délicatesse.

Observatrice de la transformation sociale, son activisme esthétique s'engage dans des causes qui lui tiennent à cœur. Diplômée du secteur social social en 2004, elle part vivre en Asie en 2007 et y pratique la photographie documentaire pendant plus de 8 ans. En 2011, son travail est reconnu en tant que photographe émergente du salon de la photographie de Paris. Elle commence alors à travailler avec la presse et le monde de l’art. En 2017, son projet sur les femmes Indiennes est récompensé aux Etats-Unis.

De retour en France, en Normandie, elle fait évoluer son activité en introduisant des procédés anciens (cyanotypes, photogrammes, etc.) en lien avec son approche documentaire. En parallèle, Mélanie Dornier partage sa pratique en intervenant régulièrement auprès de différents publics.

Avec le département de la Manche et l’Association Tulipe Mobile, Mélanie vient de réaliser une résidence de création aux Fours à Chaux de Regnéville en octobre 2021. Un projet en cours.