Rechercher
  • Hervé Dez

Rencontres photographiques #03

Du 3 au 18 octobre 2020 à Agon-Coutainville / espace culturel A.Fournier

Paysages effacés / Olivier Pasquiers

La carte du ciel / Eric Facon

2 projets menés dans le cadre de résidences artistiques de création aux Fours à Chaux à Régneville- sur-Mer avec le Département de la Manche.

Présence des artistes pour des médiations auprès du public

Olivier Pasquiers : du 3 au 5 octobre 2020

Eric Facon : du 3au 4 octobre puis du 10 au 16 octobre 2020

Samedi 10 octobre 2020 10H-12H / 14H-17h

Atelier photographique ouvert à tous avec Eric Facon

Le portrait

Renseignements et inscriptions

contact@tulipe-mobile.org


Paysages effacés / Olivier Pasquiers


Olivier Pasquiers ne cherche pas une description précise mais une évocation des lieux qu’il traverse. Les photographies sont prétextes à la découverte tant des territoires que des habitants. Elles restent pourtant bien imparfaites, incomplètes, tant pour dire la psychologie des femmes ou des hommes, que pour transmettre ce qu’ils ressentent devant les lieux qu’ils fréquentent. Toutes les photographies faites au fil des jours par nous tous qui sommes devenus photographes, sont des tentatives pour garder une trace des personnes, des endroits, des instants que nous avons aimés de peur que ces souvenirs ne s’effacent de nos mémoires. Ce qui nous est proche nous est précieux.

Mais en ces temps de bouleversements de notre environnement, bouleversement que nous percevons aussi graves qu’inévitables, comment se projeter ? Comment rendre visible, rendre sensible la disparition ?

Une façon de réfléchir à ce risque d’effacement de nos décors, de nos lieux de mémoires personnelles ou collectives. (Combien de temps encore pour que les prés salés disparaissent s’il y a montée des eaux ?)

En contrepoint de ces images en noir et blanc, des courts diaporamas présentés sur un écran vidéo : des habitants qui regardent, qui décrivent, qui nous racontent les liens qu’ils entretiennent avec leurs paysages. Photographies en couleurs, paroles enregistrées, lenteur de la rencontre, au rythme de mes marches autour de Régneville-sur-Mer. (vous pouvez retrouvez ces diaporama avec les témoignages sonores des habitants sur le site d’Olivier Pasquiers : https://olivierpasquiers.pagesperso-orange.fr/regneville/page%2000.html)

La carte du ciel / Eric Facon


Ayant comme base la Résidence des Fours à Chaux de Regnéville-sur-Mer, Eric Facon a mis en place un protocole avec les familles qu’il a rencontrées entre Lingreville et Gouville. Tout commence avec une prise de vue ritualisée à la chambre 4 x 5 pouces pour les membres de la famille vivant sur le territoire d’origine du couple central. Puis une collecte se met en place pour ceux qui n’y habitent pas ou plus (et donc qui ne peuvent pas participer à la prise de vue « ritualisée » à la chambre). Ces membres de la famille réalisent un auto-portrait (selfie) avec leur téléphone et l’envoient par voix électronique. Puis la collecte continue avec les photos des « anciens » tirées de l’album familial, des tiroirs, des placards.

Avec l’ensemble des images, Eric Facon crée une constellation visuelle en jouant sur les ressemblances, les liens familiaux ou conjugaux, les rapports de taille, les rapports de l’image argentique et celle numérique, des jeux de formes, de lumière, de matières, de couleurs et de tonalités. Il y ajoute des noms de lieux où ont été prises les photos : Agon-Coutainville, Laval, Pointe-à-Pitre, etc.

Cela donne une représentation visuelle de l’espace et du temps familial, qui évoque à la fois la distance et la proximité, le présent, le passé et le futur, une sorte de carte du ciel où l’on distingue des constellations, des lignes, des points lumineux et des zones de matières noires, des manques ?


association 1901 pour le développement et le partage de projets artistiques

photographie / arts visuels / fabrique des images / in situ / hors lieux

© 2019 Tulipe Mobile