transformation(s)

exposition en extérieur près de l'Abbaye du 16 avril au 28 août 2022


Transformation parce que c’est ce que l’on fait lorsque l’on « prend » une photographie :

on transforme le monde en photographie!

Il ne s’agit pas seulement d’un prélèvement, d’une simple découpe du réel par le cadrage mais d’une transformation en quelque chose de plus petit et de plus grand.

Transformation parce que c’est ce qui se passe de manière constante, perceptible ou non pour notre environnement. Nos paysages se transforment, nous les transformons. Nos manières d’habiter se transforment, nos manières de vivre ensemble se transforment, nous nous transformons.

Transformation, c’est aussi l’identité industrielle de Lessay. Transformation du lait en camembert Réo, transformation des légumes en soupe.

Enfin, transformation, c’est l’étape par laquelle les jeunes en « formation » passent.

Qui peut dire aujourd’hui comment les jeunes agriculteurs du lycée de Coutances travaillerons dans 10 ans ?

Les montages photographiques ont été réalisés par les élèves de la classe bac pro élevage du lycée agricole de Coutances au cours de leur seconde et leur première (2020 et 2021) dans le cadre d’une résidence d’artiste avec le photographe Hervé Dez.

Ils ont réalisé des prises de vue les mettant en scène dans les gestes des personnages des tableaux de Jean-François Millet peintre de la Manche (Gréville-Hague) et des collages à partir des photographies d’agriculture de 1895 à 1970 des Archives de la Manche.

Lorsque Millet peint à partir du milieu du XIXe siècle ses scènes de paysans, il a en tête les scènes de son enfance. La révolution industrielle est déjà là, elle transforme les campagnes. Les journaliers quittent les fermes pour embaucher dans les premières usines. Les villages perdent des habitants, les fermes grossissent, la mécanisation apparait, les terres agricoles diminuent au profit de la forêt.

Les photographies des élèves en stage dans des exploitations ont été réalisées entre 2020 et 2022.

Les photographies des employés de Réo et des paysages autours de Lessay on été réalisé en Mars 2022.

Les paysages ont été photographiés avec un sténopé, une boite en bois de noyer avec un trou dans une plaque de métal pour objectif. Chambre noire rudimentaire, utilisée avant la l’invention de la photographie par les peintres pour «décalquer» le paysage, cette camera obscura réalise des photographies dans une maîtrise relative des éléments naturels et des techniques photographiques (incidence des rayons de lumière, netteté du plan image, temps de pose).

Les entretiens avec les habitants de Lessay sur leurs rapports à leurs paysages et à l’usine Réo ont été réalisés en mars et avril 2022.

Du 15 au 30 avril 2022 les habitants de Lessay ont réalisé des photographies de leurs paysages dans le cadre d’ateliers «la fabrique des images». Une partie de ces photographies est exposée dans les rues de Lessay, l’autre est visible dans la salle du conseil municipale à la Mairie.

Tulipe Mobile